Reporté par Express


Guo Gan, grand maître du erhu, détourne son instrument traditionnel, proche de la vièle, grâce à ses sonorités jazz, rock et créoles.

(Paola G)

15/08/2013


Featured Posts
Recent Posts